Catégories Actualités, La revue périodique du Club, Non classé

Une belle journée pour la rando VTT du VCN

Cette année le VCN a renoué avec sa traditionnelle Rando de VTT qui n’avait pu avoir lieu en 2020 suite aux restrictions sanitaires.

Un 5 septembre avec du brouillard en début de matinée ce qui n’a pas empêché les irréductibles volontaires de préparer l’accueil des vététistes dès 7h00 du matin.

Dès 7h15 le premier vététiste arrive au point de rendez vous situé « espace sportif « Alexandre Guyodo » suivi de 185 autres.

3 circuits sont proposés : 20 km, 35 km, 50 km sous un soleil qui est au rendez vous dès 9h30.

l’accueil est convivial et les participants heureux de reprendre enfin le chemin des randonnées de notre club.

Nos bénévoles les attendent bien sûr aux différents points de ravitaillement.

Retour des participants dans la bonne humeur avec casse-croûte + boisson et en prime une petite tombola qui a permis à quelques uns de repartir avec une coupe ou autre…

Merci à Mme Priou, adjointe aux sports à la mairie de Saint Nazaire d’être venue nous rendre visite.

Merci aussi à tous les acteurs qui ont permis de rendre cette journée agréable et qui sera renouvelée l’année prochaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories Actualités, La revue périodique du Club, Non classé

Plouay-2021 Le VCN était présent

 

Le vendredi 27 août, 4 mousquetaires du VCN sont partis en Bretagne, à Plouay pour affronter les fameuses côtes de la région. Philippe s’est inscrit sur le 120kms, Jean Luc aussi mais pris par l’ambiance et booster par une belle météo, il est resté sur le 145kms avec Gilles et Jacky. Tout s’est bien passé pour tout le monde. Les ravitaillements bien garnis étaient les bienvenus car les dépenses en calories très élevées. Les muscles des jambes étaient un peu raides à l’arrivée mais tout le monde était ravi de cette belle journée. Rendez-vous pris déjà pour l’année prochaine.

Le Circuit de Plouay

Nos « 4 » mousquetaires au départ 

                                         

 

Merci à nos « 4 mousquetaires » qui ont porté les couleurs du VCN à Plouay

 

 

Catégories Actualités, La revue périodique du Club, Non classé

Clin d’oeil de la sortie du jeudi 1er juillet

Départ de la soucoupe comme d’habitude avec les horaires d’été à 8h00.

11 cyclos ont répondu présent. Météo très agréable avec malgré tout au début après Saint André des Eaux, un peu de brume.

Mais le soleil est vite venu nous rejoindre. Bonne ambiance sur le circuit avec ce qui arrive rarement: pas de vent dans les marais salants.

La sortie du Croisic est super agréable avec le nouveau revêtement.

Ci joint quelques infos visuelles….

Si d’autres cyclos sont intéressés pour des reportages…alors à vos smartphones…

Merci à Gilles d’avoir filmer avec son smartphone.

Catégories Actualités, La revue périodique du Club, Non classé

Suivez nos 6 Globes trotters à l’assaut des cols pyrénéens

Cette année encore, six licenciés au VCN ont décidé d’aller affronter les pentes pyrénéennes : Patrick, Marc, Pascal, Gilles, Mickaël et Jacky.

Nous voilà donc partis en voiture le samedi 5 juin, plein de courage et de détermination. Nous avions réservé un gîte à Vignec , proche de St Lary Soulan

1er jour : La météo était un maussade au réveil. Mais ça n’a pas suffi à arrêter des gens motivés. Pas facile de choisir la tenue de cyclo. Il fait chaud lors des efforts en montée et forcément très froid en descente. Au programme du jour : col d’Azet (dans les nuages) , col d’Aspin( plus dégagé) et col de la Hourquette d’Ancizan (sous le soleil avec de superbes paysages). Au total seulement 80kms mais 2300m de dénivelés positifs.

 

 

2ème jour : Bonnes conditions météo pour cette deuxième journée dans les Pyrénées. Au menu du jour : la route des lacs et la réserve nature de Néouveille  et le lac d’aubert (magnifique mais avec des pourcentages élevés), puis après avoir rebroussé chemin, direction le lac de cap de long. C’est un lac artificiel avec un barrage. Nous avons ensuite entamé la grande descente pour revenir à St Lary-Soulan pour la pause collation. Dans l’après-midi, le col du Portet était au programme. La route qui monte avec de forts pourcentages est commune avec celle du Pla d’Adet jusqu’à une intersection. Mais la route du col du Portet étant en mauvaise état à cause de travaux, nous avons préféré monter au Pla d’Adet. La vue sur St Lary  est superbe. Au total 83kms et 2700m de dénivelés. Bobos les jambes ce soir

3ème jour : Météo très agréable et même très chaud  dans l’après-midi. Le matin, ascension de la Hourqette d’Ancizan côté Ancizan. C’est une montée assez dure mais peu fréquentée. Descente vers le lac de Payolle et montée du col d’Aspin où nos supportrices nous attendaient pour effectuer des massages de jambes à la langue de bœuf (voir photo). Nous avons enchaîné avec le col de Peyresoude. Après une pause déjeuner, retour à St Lary par l’ascension du col d’Azet d’où nous avons pu admiré le paysage cette fois car le premier jour c’était dans les nuages.

4ème jour : Nous avions prévu de faire la double ascension du Tourmalet. La météo semblait pouvoir être bonne. Malheureusement des travaux à la Mongie nous ont obligés à rebrousser chemin à 4 kms du sommet. Le col était fermé. Les plus courageux ont quand même fait une belle boucle mais certains en ont profité pour se reposer un peu.

5ème jour : Pour cette dernière journée pyrénéenne le programme était encore copieux. 129kms/2500m de dénivelés. Nous avons escaladé le Port de Balès côté Mauléon Barousse après un long échauffement de 50kms sur du plat. L’ascension démarre doucement pendant 6/7 kms mais ça se gâte après avec des passages à 13%. Après une descente prudente à cause des graviers et …des brebis, nous avons attaqué la dernière difficulté de la semaine, le col de Peyresourdre côté Luchon. Pause déjeuner au sommet puis descente à fond les ballons jusqu’à Arreau et un retour au gîte pour une bonne douche.

 

 

La semaine s’est bien déroulée : pas une crevaison pas une chute et des conditions météo bonnes et surtout très bonne ambiance. Tout le monde a été solidaire et même si certains grimpent mieux que les autres, on s’est toujours retrouvé en haut des difficultés et nous sommes toujours rentrés au gîte ensemble.